Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

18/09/2015

suivi médical de la myopathie FSH (ou FSHD)

Un article, publié dans la revue Neurology en juillet 2015 fait le point sur le suivi médical de la FSH. Il a été écrit par divers spécialistes américains de l'american academy of neurology et de consutations spécialisées (Rochester NY, Ohio, Kansas, Miami). C'est un peu l'équivalent de l'article de Attarian et al. (CHU Marseille) paru en 2011 dont nous avons parlé ici.

Je n'ai lu que le résumé sur PubMed. Il n'y a que des points déjà connus, mais cela a le mérite de rappeler et résumer les points à suivre dans la FSH :

medecin.jpg

- Le test génétique est sensible et spécifique (= fiable NDLR).

- Bien que l'insuffisance respiratoire soit peu fréquente dans la FSH, les patients sévèrement affectés doivent subir des tests de routine de fonction pulmonaire.

- L'examen cardiaque de routine n'est pas nécessaire pour les patients sans symptômes cardiaques.

- Les symptômes d'un défaut de vascularisation de la rétine sont très rares. Cependant, on peut prévenir la rétinopathie exsudative, et les patients avec grande délétion (= très faible nombre de répétitions D4Z4 NDLR) devraient subir une ophtalmoscopie dilatée indirecte (= examen de fond d'oeil, NDLR).

- La prévalence (= fréquence, NDLR) d'une perte sensible d'audition n'est pas claire. Dans la pratique clinique, les patients de la forme infantile (= démarrage dès l'enfance, NDLR) pourraient avoir des pertes d'audition significatives. Comme les pertes d'audition non diagnostiquées peuvent perturber l'acquisition du langage, des test audiométriques sont recommandés chez ces patients.

- Les douleurs musculo-squelettiques sont fréquentes dans la FSH, et les médecins doivent  interroger le patient sur ce sujet en routine.

- Il n'y a à l'heure actuelle aucun traitement pharmacologique de la FSH.

- La fixation des omoplates est sans danger et efficace. Elle pourrait être proposée avec précaution à certains patients particuliers.

- L'exercice aérobique (= exercice doux et prolongé, sans essoufflement ni douleur, rien à voir avec "Véronique et Davina", clin d'oeil aux plus anciens d'entre-nous, NDLR) est sûr et bénéfique. Les patients doivent être encouragés dans la pratique d'exercice de faible intensité.

11:26 Publié dans médical | Lien permanent | Commentaires (2)

10/08/2015

revue de presse

Une petite revue de presse des articles publiés ces derniers mois :

 

presse.jpg

 

- un article de R.Tawil et al. (université de Rochester, NY, USA) sur la prise en charge de la myopathie FSH ; l'équivalent de l'article de S.Attarian et al. publié en 2012 (ici) dont j'avais extrait les recommandations concernant la vision et l'audition (ici).

- un article de A.Hazenberg et al. (Pays-Bas) sur un cas de FSH avec problèmes respiratoires dus à une paralysie du diaphragme, qui souligne encore la nécessité de ne pas négliger les problèmes respiratoires chez les FSH.

 

respiration-diaphragmatique.gif

 

- un article de E.Lareau-Trudel et al. (CHU La Timone Marseille) sur la mesure par IRM de la fraction graisseuse dans les muscles, qui pourrait être une mesure intéressante de la progression de la FSH, utilisable pour les essais cliniques (biomarqueur). Cet essai est réalisé en parallèle de l'essai aTyr pharma dont nous vous avons parlé en juillet (ici).

 

irm.jpg

- un article de E.Kim et al. (CNRS Univ. Paris sud Gustave Roussy) qui a étudié la protéine ZNF555 qui pourrait avoir un rôle dans la FSH.

***

Notre prochain article sera consacré à une publication récente de J.Dumonceaux (Institut de myologie) sur le rôle de FAT1.

 

25/01/2015

FSH et problèmes cardiaques

Un article italien de 2006 (Occurrence de l'arythmie dans la FSHD) a montré que des altérations arythmiques semblent détectées plus fréquemment qu’attendu chez les patients FSH.

Un article italien publié en 2010 (La Variabilité de Fréquence Cardiaque dans la dystrophie FSH) a montré que la FSHD est associée à une légère augmentation des signaux du Système Nerveux Sympathique [NDR Le système sympathique est responsable de l'augmentation de la fréquence cardiaque] et à une diminution des signaux du Système Nerveux Parasympathique [NDR Le système parasympathique est responsable du ralentissement de la fréquence cardiaque]. Ces modifications apparaissent plus nettement avec la progression de la maladie et pourraient augmenter les risques d'arythmie et d'autres événements cardiovasculaires.

 ecg.jpg

Par ailleurs, un article publié en mars 2014 (lien vers la brève AFM et lien vers l'article) montrait la grande fréquence de petits troubles de la conduction cardiaque, qui restent éminemment stables dans le temps. Compte tenu de l’absence d’aggravation de ces troubles de conduction cardiaque sans manifestation, ni pronostic défavorable, les auteurs concluent à l’absence de nécessité d’un suivi cardiologique particulier dans la FSH.

coeur.png

Tout cela peut paraître un peu contradictoire... mais je conclurai en disant : il faut surveiller les paramètres cardiaques sans pour autant trop s'inquiéter. En l'absence de symptômes ou de troubles, ma neurologue du centre de référence préconise une visite chez le cardiologue tous les 5 ans.

10/11/2014

Une avancée de la recherche médicale : thérapie génique sur des chiens Duchenne

A la une dans la presse aujourd'hui : un essai réussi de thérapie génique sur des chiens Duchenne (lien vers l'article France Info). Il s'agit d'apporter aux cellules un petit ARN, par l'intermédiaire d'un vecteur viral, qui permet le saut d'un exon et donc la production d'une molécule (la dystrophine) nécessaire au bon fonctionnement du muscle.

Cette nouvelle a déjà fait l'objet d'un article le 1er octobre sur le site de l'AFM (lien vers l'article AFM) et d'un article scientifique dans la revue Molecular Therapy pré-publié en août sur le site PubMed en août (lien vers le résumé PubMed).

Même si la myopathie FSH n'est pas concernée directement par cette thérapie, toute avancée dans la thérapie génique est une bonne nouvelle !

08/10/2014

Antioxydants

L’article sur l’essai anti-oxydant de Montpellier est enfin paru ! Il était très attendu par certains d’entre vous.
Vous pouvez consulter l’article sur ce sujet sur le site de l’AFM et la traduction du résumé de l'article (document à télécharger dans les articles scientifiques, colonne de droite).

citron.jpg

Le résultat de cet essai semble encourageant, mais il faut garder en tête qu’une supplémentation n’est pas un traitement curatif, mais seulement une façon de peut-être retarder l’évolution de la maladie en attendant un réel traitement.
Et une supplémentation en antioxydants (en particulier le sélénium et le zinc) n’est pas anodine, et nous vous conseillons vivement de ne pas essayer cette supplémentation seul mais de vous faire conseiller par un médecin.

01/10/2014

Réunion régionale - Tours 20 sept 2014

Cette réunion a été très bien organisée par l’équipe du SR du Centre, avec l'aide du groupe FSH de l'AFM.
Nous avons été honorés de la présence de Liliane Juin, administrateur AFM.Tours1.jpg

Présentations :

- AFM et réseaux par Olivier Lantieri, nouveau directeur des affaires médicales de l'AFM

- Réseaux AFM et Mission « AIDER » par Etienne DUBRON, Service Régional Centre

- Groupe d'Intérêt FSH par Jean-Pierre Cibot

- Prise en charge médicale par le Dr Sybille Pellieux, coordinatrice du Centre de Compétences de la consultation de Tours.

Tours2.jpg- Avancées de la recherche par Julie Dumonceaux de l'Institut de Myologie.

- Observatoire FSH par Julie Dumonceaux, en remplacement de Sabrina Sacconi, et invitation à aller remplir l’auto-questionnaire sur le site.

- Prise en charge orthopédique par Jean-Claude Riou, kiné conseil à l'AFM.

- Prise en charge psychologique par Christian Réveillère, psychologue conseil à l’AFM et consultation à Mondor (Créteil).

Merci à Etienne Dubron pour les photos !

PS : nous préparons un article sur l'essai "antioxydants" de Montpellier qui vient d'être publié.